Vous êtes ici

L’Alpe d’HuZes, le « téléthon » néerlandais

Gravir jusqu’à six fois dans la journée, en vélo ou en courant, les 21 virages mythiques de la montée de l’Alpe d’Huez, afin de récolter des fonds pour la lutte contre le cancer. C’est le concept de l’Alpe d’HuZes, qui aura lieu jeudi 7 juin. Pas moins de 4543 participants (2873 hommes et 1670 femmes, les 45-49 ans étant les plus représentés avec 766 inscrits) sont attendus cette année. Ils sont tous Néerlandais, d'où le nom de l’événement – Alpe d’HuZes- « zes » signifiant six en flamand. L’argent récolté sera reversé à la fondation Alpe d’HuZes, qui collabore avec le KWF (fondation néerlandaise pour la lutte contre le cancer) afin de faire une vraie différence dans et pour la vie du patient atteint de cancer.

© Laurent Salino
En 2018, l’argent du fond Alpe d’HuZes/KVF sera consacré à trois thèmes : l’ambition (à travers l’attribution du prix Bas Mulder pour stimuler de jeunes chercheurs talentueux) ; le coup de pouce (« pousses financières » dans le but d’accélérer l’utilisation des connaissances ou de résoudre les goulots d’étranglement) ; nouveaux développements (créer des opportunités supplémentaires pour des idées uniques et révolutionnaires). Lors des douze précédentes éditions de l’Alpe d’HuZes, les participants ont récolté plus de 151 millions d’euros, qui ont permis de financer 203 études cancérologiques.