Vous êtes ici

Albertville, le camp de base cyclo

©CT Charrière

Pour la quatrième fois de son histoire, le Tour de France fait halte à Albertville, départ de la 11e étape vers La Rosière, le 18 juillet. Avec l'Albertville Jazz Festival, c'est le rendez-vous majeur de l'été 2018 pour la cité olympique qui voue une grande passion à la petite reine. Rencontre avec Jean-Pierre Jarre, adjoint délégué au tourisme et aux grands événements à la mairie d'Albertville et Ludovic Bertagnolo, directeur de la Maison du Tourisme du Pays d'Albertville.

Actumontagne : Albertville est l'une des villes départ du 105e Tour de France cette année. Pourquoi ce choix ?
Jean-Pierre Jarre : C'est très intéressant d'être ville départ sur le Tour de France ! Non seulement, un départ est moins cher qu'une arrivée, mais le public bénéficie d'un plus grande proximité avec les coureurs qu'à l'arrivée où ils sont immédiatement pris en charge par les soigneurs de leur équipe ou accaparés par les médias. C'est la quatrième fois qu'Albertville est ville étape, mais cette année, nous attendons encore plus de retombées pour le territoire car le Tour va être présent pendant quatre jours dans la région. En effet, le 16 juillet, les coureurs sont en repos à Annecy, à seulement 45 kilomètres d'Albertville. Le lendemain, ils partent d'Annecy en direction du Grand-Bornand, à moins de 50 kilomètres d'ici. Le 18 juillet, c'est donc notre étape Albertville-La Rosière Espace San Bernardo, et enfin, le 19, il y a encore l'étape Bourg-Saint-Maurice Les Arcs/Alpe d'Huez, via le col de la Madeleine. Cette concentration permet de fixer sur notre territoire, de nombreux touristes désireux de suivre ces étapes alpines cruciales.

Jean-Pierre Jarre, adjoint délégué au tourisme et aux grands événements et Ludovic Bertagnolo, directeur de la Maison du Tourisme du Pays d'Albertville.

Actumontagne : Depuis quatre ans, vous avez appuyé sur la pédale pour développer la pratique du vélo et du cyclotourisme ?
Jean-Pierre Jarre : Tout à fait ! Il existe un véritable écosystème autour du vélo à Albertville ! Dès les beaux jours, beaucoup d'Albertvillois effectuent leur trajet domicile-travail en vélo. Nous aménageons des pistes cyclables pour privilégier ce mode de déplacement doux. Cette année, en raison des travaux du réseau de chaleur, elles sont en partie hors-service, mais dès la fin de l'année ou début 2019, elles reprendront du service ! Le label Territoire Vélo, décerné par la Fédération française de cyclotourisme, vient d'être renouvelé pour trois ans. Il récompense les efforts au quotidien d'une collectivité en faveur du vélo. Au carrefour de plusieurs vallées et massifs (Tarentaise, Val d'Arly, Bauges, Combe de Savoie), Albertville, ville labellisée ville vélotouristique, par la Fédération française de cyclotourisme, se positionne comme la destination cyclo privilégiée en Savoie Mont-Blanc.

Actumontagne : Quels sont les atouts de la destination ?
Ludovic Bertagnolo : Notre destination Pays d'Albertville s'est choisie comme positionnement celui du camp de base, et en effet, par sa situation géographique en bas de vallée, elle est idéale pour partir en randonnée cyclo en Savoie-Mont-Blanc. Ici, on peut rayonner beaucoup plus large. Le Pays d'Albertville offre des itinéraires pour tous les pratiquants, en solo, en bandes d'amis, en famille. Nous avons des circuits en vallée très abordables et sécurisés avec de la vélo-route, et dès qu'on pédale un peu plus et que l'on recherche des parcours plus engagés, il y a d'abord les coteaux sur les hauteurs d'Albertville, qui vous extraient très vite du milieu urbain, et enfin, pour les avaleurs de kilomètres et de dénivelés, il y a les routes des cols alpins. Grâce au vélo à assistance électrique, ces itinéraires plus exigeants se démocratisent ! Beaucoup de prestataires d'activités proposent de découvrir le territoire en VAE sous différentes thématiques (patrimoine, environnement, gastronomie...).

Des routes taillées pour les cyclos ! ©CA.Morandina

Actumontagne : Le VTT a-t-il sa place sur le territoire ?
Jean-Pierre Jarre : Bien sûr, mais l'offre est surtout en devenir. Au niveau de l'agglomération, la Communauté de communes Arlysère (Beaufortain, Val d'Arly, Pays d'Albertville) a engagé la rénovation, l'entretien et le balisage d'ici à 2020 de 200 kilomètres de pistes tout autour d'Albertville sur un total de 550 kilomètres d'itinéraires pédestres. Ceci pour compléter l'offre déjà bien développée sur le haut du territoire (Beaufortain et Val d'Arly). Il existe tout de même deux deux itinéraires VTT enduro mythiques depuis le Beaufortain voisin : la Dév'Albertville (19 km depuis Les Saisies ) et la Toutafond (16 kilomètres), parmi les descentes enduro les plus longues de France avec possibilité de remonter en navette.

Propos recueillis par Sophie Chanaron