Vous êtes ici

Itinéraires

Des panneaux d'information pour expliquer la formation de décor surprenant ©Annie Béné

Au-dessus de Montgenèvre, le sommet du Chenaillet représente une véritable curiosité géologique, où l’on peut observer à ciel ouvert des fonds sous-marins fossiles. Une rando instructive pour laquelle il faut compter de cinq à sept heures de marche, selon que l'on emprunte ou pas les remontées mécaniques (télémix des Chalmettes).

© OT Praz-deLys-Sommand

Il y a plus d'une centaine de cols de montagne en Savoie Mont Blanc. Plusieurs d'entre eux font partie des ascensions mythiques du Tour de France. C'est le cas du col de la Ramaz, à gravir en empruntant la boucle éponyme depuis Mieussy ou Taninges qui fait partie des incontournables de l'été si vous êtes dans ce coin des Alpes !

 ©Sylvie Bazin

Initié par l'Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise (APTV) en 2013, le Grand Tour de Tarentaise est un itinéraire pédestre au long cours. Reliant les stations de Tarentaise en 27 étapes, réparties sur 6 secteurs, il chemine sur plus de 240 km de sentiers balisés et sécurisés, compris entre 420 m et 2786 m d'altitude, son passage culminant se situant au col de la Chambre, au-dessus de Val Thorens.

© Bérangère P.Dazas

La compagnie des guides de Saint-Gervais fête ses 150 ans cet été. L’occasion de revenir sur le rôle et l’histoire de cette centenaire alerte, et de participer aux festivités de l’été.

 ©Julien Vilmant/Fédération des alpages de l'Isère

Initié par la Fédération des alpages de l'Isère, l'itinéraire les Sentiers des bergers en Belledonne, favorise la rencontre entre randonneurs et alpagistes. Larguez les amarres pour une escapade de quelques jours, ou une immersion au long cours, aux portes de Grenoble et de Chambéry.

© Baptiste Chaboud-Crousaz

Avec 100 km d’itinéraires de balades pour les piétons comme pour les vététistes, Sallanches dispose d’une vaste offre de randonnée, pourtant assez méconnue. Présentation avec Pierre Brugière, le directeur de l’office du tourisme.

Des actions de sensibilisations pour l’accès au mont Blanc

Eviter le « camping sauvage » et prévenir les accidents, tel est le but d’un dispositif de prévention mis en place lors de l’été 2013 à destination des candidats à l’ascension au mont Blanc. Imaginé par le maire de Saint-Gervais-Mont-Blanc, Jean-Marc Peillex, et par le préfet de Haute-Savoie, Georges-François Leclerc, ce dispositif est reconduit pour l’été 2014. Rappelons que chaque année, entre 20 et 30 000 personnes gravissent le plus haut sommet de l’Europe de l’Ouest.

L’accès au GR 91 et à la GTV perturbé dans le secteur du Moucherotte

Du 23 juin  au 31 juillet, un double chantier va perturber l’accès au GR91 et à la GTV (Grande Traversée du Vercors), entre Saint-Nizier-du-Moucherotte et Lans-en-Vercors. Le premier chantier est l’installation par Météo France, au sommet du Moucherotte, d’un radar météorologique (mesure des précipitations) pour compléter la couverture du territoire français sur les Alpes du Nord. L’objectif est d’améliorer les prévisions météo et de pouvoir prévenir du risque d’inondations torrentielles, important en territoire de montagne.

15e Transhum'âne en Mercantour

Les transhumances ne concernent pas que les vaches, les chèvres ou les moutons. Dans le Mercantour, Indiana Périgot, fondatrice des Ânes de Blore, monte aussi ses ânes de la plaine à la montagne pour la saison d'été. Les 14 et 15 juin prochain, elle organise sa 15e Transhum'Âne, entre Lantosque, où ses ânes hivernent, jusqu'à Saint-Dalmas/Valdeblore, où ils travaillent, de mi-juin à septembre. L'été, Papillon, Basile, Pédro et leurs comparses  sont les sherpas sympathiques des randonneurs.

Depuis 20 ans, Michel Gayet et son épouse Martine bichonnent et régalent les randonneurs dans leur refuge du Châtelet d'Ayères à Passy, au Pays du Mont-Blanc. Ils sont en train de passer progressivement la main à leur fille Laetitia qui reprendra l'affaire familiale en 2015, avec son compagnon. Cette auberge savoyarde, très prisée des locaux, se révèle un bon camp de base du Tour de Fiz.

Pages