Vous êtes ici

Une première pour la protection des oiseaux à Pralognan

© Parc national de la Vanoise/Patrick Folliet

C'est par l'intermédiaire d'un drone que des balises Birdmark, dispositif de prévention contre les collisions des oiseaux avec des obstacles aériens, ont été posés sur une centaine de mètres de câbles d'un télésiège de Pralognan-la-Vanoise, reconnu comme dangereux par l'Observatoire des galliformes de montagnes sur les Alpes et les Pyrénées (OGM). Une première en France sur un domaine skiable.

Cette solution de la pose par un drone avait déjà été testée avec succès par Enedis sur des lignes électriques à Tignes. Cette technique permet d'améliorer la sécurité des opérateurs et fait gagner du temps. Elle a été mise au point par la société suédoise Hammarprodukter, fabricant de balises et la start-up slovaque Syker engineering qui a conçu un modèle de drone spécialement adapté à ce type d'intervention.

© Parc national de la Vanoise/Patrick Folliet

Depuis 2003, le Parc national de la Vanoise, opérateur de l’OGM sur le domaine skiable de Pralognan La Vanoise, travaille en collaboration avec l'exploitant, pour réduire les risques de percussion d’oiseaux avec les câbles aériens, notamment le gypaète barbu et sa grande envergure ailes déployées (3 mètres !) : deux téléskis (Creux Noir 1 et Crocus) et trois télésièges (Gentiane, Ancolie et Génépi) ont été équipés de systèmes de visualisation. Des dispositifs de prévention d'autant plus utiles qu'un nouveau nid de gypaètes barbus a été découvert récemment sur le secteur de Pralognan.
Une opération de partenariat exemplaire entre le Parc de la Vanoise et les domaines skiables qui s'inscrit dans le programme européen Life GypHelp 2014-2018 pour la protection du gypaète barbu, coordonné en France par Asters.