Vous êtes ici

De bonnes vacances de février pour les stations iséroises

Avec 70 % de taux d’occupation dans les hébergements marchands sur les quatre semaines (atteignant même 80 % pour les meublés ou résidences de tourisme), les vacances de février ont été bonnes pour les stations de ski iséroises. En dépit de meilleures conditions d’enneigement cette année, ce chiffre n’est toutefois pas supérieur à celui de l’hiver passé (70 % également) et s’inscrit dans la moyenne des quatre derniers hivers (69 %). Et il est même légèrement en retrait de la tendance au niveau national pour ces vacances de février (87 % de taux d’occupation, en hausse de 2 points par rapport à l’hiver dernier). Sans surprise, les deux semaines centrales ont été les plus remplies (75 % tous types d’hébergements marchands confondus, avec un pic à 95 % pour les résidences de tourisme sur la troisième semaine), devant la première semaine (70 %, puisque les Isérois étaient en vacances, tout comme les Britanniques et les Belges) alors que la quatrième et dernière semaine (celle de la zone B – PACA et moitié Nord de la France) est un peu plus calme (65 %).

Chamrousse en décembre 2017 © Martin Léger
Pour la suite de la saison, les réservations s’annoncent prometteuses pour la période inter-vacances de mars (qui représente traditionnellement 15 à 20 % de l’activité de la saison), boostée par les vacances scolaires des clientèles étrangères (notamment les Allemands, Britanniques et Belges). Dans les résidences de tourisme des stations internationales, les taux d’occupation de la première semaine de cette période sont équivalents à ceux des vacances de février. En revanche, les vacances de Pâques sont trop tardives (7 avril au 7 mai, voire 14 mai pour certaines académies de la zone B) pour espérer une clientèle importante, même si les réservations sont jugées correctes à ce jour pour les stations concernées (Les 2 Alpes, les stations de l’Alpe d’Huez Grand Domaine, Chamrousse et le Collet d’Allevard ; NB : les autres stations iséroises ont une date prévisionnelle de fermeture au plus tard le 9 avril).
Depuis le début de l’hiver, la tendance globale est bonne pour les stations iséroises. En effet, le taux d’occupation des hébergements marchands affichait une hausse de 25 % pour les vacances de Noël et de 5 % sur la première période inter-vacances (janvier), et donc une stabilité pour février. Du côté de la fréquentation des pistes de ski, l’ensemble des domaines isérois enregistrent, à Noël et en janvier, une hausse de 8% du nombre de journées-skieurs, avec notamment des records de fréquentation à Chamrousse, Villard-de-Lans, Lans-en-Vercors, Saint-Pierre-de-Chartreuse et le Col de Porte.