Vous êtes ici

Culture

Au SIA, Savoie Mont-Blanc célèbre plusieurs anniversaires

Chaque année, le Salon International de l'Agriculture à Paris est un grand moment pour l'agriculture alpine et de Savoie Mont-Blanc en particulier. Ses deux races de vaches emblématiques, la Tarine et l'Abondance jouent les stars sur le ring du pavillon 1 des animaux ! Et particulièrement pour cette édition 2018, du 24 février au 4 mars, où, la filière agricole des Savoie célèbre les 60 ans de l'AOP Reblochon de Savoie, les 50 ans de l'AOP Beaufort et les 1 an de la Raclette de Savoie IGP !

Fabrication de Beaufort au sommet des Sybelles

Les producteurs de la Coopérative laitière de la Vallée des Arves en Maurienne vont fabriquer du fromage Beaufort au sommet de l'Ouillon, à plus de 2450 mètres, lieu d'intersection entre les six stations formant le domaine skiable des Sybelles. Rendez-vous le 18 février à 11h30 pour découvrir le process et déguster gratuitement ce trésor du patrimoine local, accompagné de diots, célèbres saucisses savoyardes.

La piste de bob de l'Alpe d'Huez, prouesse technologique mais trop exposée au soleil !

Désignée au départ comme site de repli pour les épreuves de ski alpin, l'Alpe d'Huez fut également choisie pour accueillir le bobsleigh. Sa piste en béton orientée plein sud donna du fil à retordre aux organisateurs et aux athlètes, mais la fête eut bien lieu. Cinquante ans après, la station de l'Oisans célèbre toute la saison ces Xe JO d'hiver.

Le patrimoine à saute-frontières

Dans le cadre du programme européen interrégional franco-italien Alcotra, deux projets d’itinéraires touristiques transfrontaliers dédiés au patrimoine vont être mis en place par le Département de la Savoie, d’ici à 2020. Ils vont mobiliser une douzaine de partenaires savoyards, piémontais et valdôtains.

Le Palais des sports, à l'architecture toujours aussi futuriste 50 ans après

L'office de tourisme Grenoble-Alpes Métropole propose une troisième visite guidée spécial 50 ans des JO de Grenoble. Elle est dédiée au Palais des Sports, bâtiment bien connu de tous les Grenoblois, ancien Palais des glaces des Xe jeux olympiques d'hiver, remis en partie en glace, du 10 au 24 février prochain.

La Saint-Valentin dans une télécabine aux Gets

Le 14 février, la station des Gets reconduit son opération « I Love Mont Chéry », permettant aux amoureux de fêter la Saint-Valentin de façon insolite. En effet, entre 18h et 23h, près de 200 personnes prendront place dans l’une des 35 bennes de la télécabine du Mont-Chéry, aménagées spécialement pour l’occasion avec élégance et raffinement, pour y prendre un apéritif romantique. Il est également possible de poursuivre la soirée par un dîner au restaurant d’altitude Le Belvédère, situé au sommet de la télécabine.

Ils ont aussi fait les Jeux !

Ouverture aujourd'hui à la Maison de l'International de Grenoble, rue Berlioz, de l'exposition Ils ont fait les Jeux. Le photographe Bernard Méric a réalisé un véritable travail d'enquête, avec l'appui de l'association PaysAge et du Coljog, pour retrouver les hommes et femmes de l'hombre des Jeux olympiques de Grenoble.

France 3 Auvergne-Rhône-Alpes à l'heure des 50 ans des JO de Grenoble

Du 5 au 9 février, les équipes de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent pour faire vivre aux téléspectateurs et internautes les festivités autour des 50 ans des Jeux Olympiques de Grenoble. Plusieurs documentaires : Les Jeux de la France Grenoble 1968, écrit et réalisé par Laurence Jourdan, (à 23h15 le 5 février, rediffusé le vendredi 9 février à 8h50) et Jean-Claude Killy, un temps d’avance de Jean-Marc Eysseric (le 6 février à 23h20).

Cérémonie d'ouverture © Lucien Sage

Du 6 février au 7 janvier de l'année 2019, le Musée dauphinois de Grenoble présente une grande exposition sur les jeux olympiques de Grenoble en 1968. Avec un zoom sur les exploits sportifs, bien sûr, mais aussi une évocation des transformations de l’Isère pour les JO.

L'exposition Traces de guides à la Maison de la montagne

La Maison de la Montagne de Grenoble accueille du 2 février au 11 mars, une rétrospective de la création de la compagnie des guides de Grenoble en 1964, par le guide de haute montagne Jean-Louis Bernezat, avec plusieurs confrères, dont Max Puissant ou encore Pierre De Galbert. Installée dans la Maison de tourisme de Grenoble, cette structure est le premier bureau des guides ouvert en plaine. "Traces de guides décline plusieurs thématiques", explique Didier Minelli, le commissaire de l'exposition. Notamment un volet sur les raids à ski, initiés par la structure grenobloise.

Pages