Vous êtes ici

Le Corbier fête son demi-siècle toute la saison

CADS_campagne printemps2017_rubrique culture_verticale
©Corbier Tourisme

Le Corbier souffle ses cinquante bougies durant tout cet hiver 2017-2018. Créée ex-nihilo en 1967 sur les hauteurs du village de Villarembert en Maurienne, cette station intégrée, à l'architecture d'origine encore futuriste aujourd'hui, est l'une des portes d'entrée des Sybelles. Retour sur les grandes dates de son histoire et le programme des festivités qui démarre le 27 décembre prochain par un grand show pyrotechnique.

C'est au milieu des années 60 qu'une poignée d'élus de Villarembert en Maurienne, avec à leur tête son maire Clément Duverney-Guichard, le promoteur Christian Guérin, l'architecte Jean-Claude Bouillon et des jeunes du pays se mobilisent pour créer une station de ski. "Il fallait dynamiser l'économie du territoire touché par un important exode rural", rappelle Jean-Pierre Berthier, le maire actuel du village. "Les jeunes partaient pour travailler dans les autres stations de la vallée ou de Savoie qui étaient en plein essor". C'est l'époque du Plan Neige et les projets de stations d'altitude se multiplient dans les Alpes.Les pionniers du Corbier ont repéré un plateau au pied du mont Corbier qui conviendrait parfaitement à leur projet. Les travaux sont lancés en 1966, avec la construction d'une route pour rendre accessible le site totalement vierge.

©Corbier Tourisme

Françoise Hardy et conquête spaciale

En moins d'un an, des pistes sont tracées, des remontées mécaniques installées et deux bâtiments sont érigés, dont le fameux Tripode, à l'architecture pyramidale, toujours aussi suprenante, hôte de l'office de tourisme. La destination touristique peut ouvrir en décembre 1967.
Parmi les invités à son inauguration, des stars de comme Françoise Hardy et Robert Hossein, dont la présence permet de braquer les projecteurs sur cette nouvelle station dite de 3e génération, skis aux pieds, 100% piétonne, à l'architecture très moderne, comme ses contemporaines Flaine, Les Arcs ou La Plagne.
On est en pleine conquête spatiale à la fin des années 60. Cette actualité inspire les aménageurs du Corbier, qui nomment les constructions Spoutnik, Soyouz, Baïkonour, Apollo, Cosmos... "L'architecture du Corbier a supris à l'époque et fait encore débat aujourd'hui, mais elle a inscrit d'entrée la station dans la modernité et les familles ont plébiscité son modèle, très fonctionnel et sécurisant pour les enfants", souligne le premier magistrat de Villarembert. "Les enfants pouvaient venir tout seuls au rassemblement des cours collectifs et regagner leur appartement en toute tranquilité", se souvient celui qui a été directeur de l'école de ski du Corbier pendant 30 ans.

Une des six stations des Sybelles
Autres dates clé de l'histoire du Corbier ? 1986, année de la liaison avec La Toussuire, via l'installation d'un télésiège pour créer Le Grand Large, mais surtout 2003. "C'est en effet la création des Sybelles, le plus grand domaine skiable relié de Maurienne, formé à partir des six stations du Corbier, de La Toussuire, de Saint-Sorlin-d’Arves, de Saint-Jean-d’Arves, de Saint-Colomban-des-Villards et des Bottières, à l'initiative de l'opérateur de remontées mécaniques Gaston Maulin depuis 1995", détaille le maire. L'ensemble forme un espace de 310 kilomètres de pistes, propulsant la station et ses voisines dans la cour des grands pour attirer la clientèle internationale.
Quinqua moderne, Le Corbier, 12 000 lits touristiques, regarde vers l'avenir, fort d'un domaine skiable optimisé à l'aide d'un plan d'investissements de 30 millions d'euros, engagé par le groupe Maulin entre 2016 et 2020.
"Si le ski reste notre moteur, nous devons diversifier les activités hivernales et développer la saison d'été, avec le VTT", souligne Jean-Pierre Berthier, qui a aussi à coeur la rénovation du bâti, pour réchauffer les lits froids, l'installation d'une résidence hôtelière pour développer les courts séjours pour entretenir l'attractivité de cette destination familiale.
Sophie Chanaron

50 ans, demandez le programme !
La cérémonie officielle des 50 ans aura lieu le 27 décembre, avec un ski show pyrotechnique (dont une version courte aura lieu chaque semaine pendant les vacances scolaires ). Il sera suivi d'une soirée dansante sur le front de neige. Chaque mercredi, maquillage, jeux en bois, lâcher de ballons, descente aux flambeaux, chocolat et vin chaud offert... Concours de dessins, et jeu concours pour les personnes nées en 1967 pour gagner son forfait de ski à vie au Corbier !