Vous êtes ici

La restauration du grand salon du théâtre Dullin en bonne voie

Remise officielle du chèque du Crédit Agricole des Savoie et de la Fondation Crédit Agricole Pays de France à l'Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Savoie ©Séverine Dalban-Pilon

Fermé au public depuis plus de 15 ans, le grand salon du théâtre Dullin à Chambéry, pourrait repasser de l'ombre à la lumière dès 2019 ! Il est l'un des joyaux de cette réplique miniature de la Scala de Milan, avec son rideau peint, restauré en 2017.

La souscription par mécénat participatif lancée à l'automne dernier pour restaurer ce patrimoine exceptionnel a rencontré un vrai succès : plus de 33 500 euros ont été recueillis pour la première phase du projet de rénovation de celui qui fut successivement une salle de bal et une salle de concert.
La campagne de collecte de fonds s'était distinguée par une initiative originale du Crédit Agricole des Savoie et de la Fondation Crédit Agricole Pays de France. Ils s'étaient engagés à doubler les dons des internautes dans la limite d'un plafond de 15 000 euros. "Je regrette que nous n'ayons pas fixé le plafond au-delà !", a commenté avec malice Jean-Olivier Viout, président de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Savoie, lors de la remise officielle du chèque par le Crédit agricole des Savoie dans le fameux salon de style Napoléon III.


Largement défraîchi et ayant subit les outrages du temps comme de travaux peu soigneux, il laisse néamoins deviner son lustre d'antan par ses vastes proportions, son foisonnement de dorures et ses délicates peintures. "L'idée est d'inscrire ce trésor patrimonial dans la modernité, de le faire connaître aux générations de Chambériens qui ne l'ont jamais vu, mais aussi à nos visiteurs, le tourisme urbain étant en plein essor", a souligné Michel Dantin, maire de Chambéry.

Ce dernier s'est engagé, avec le soutien des services de l'Etat, (DRAC) à lancer les travaux dès cette année.  Les 33 726 € euros collectés vont servir à la réfection des boiseries du grand salon et à restaurer ses décors en stuc les plus abimés.
Dans une deuxième phase, pour laquelle l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Savoie, va continuer à collecter des fonds, les galeries latérales seront dégagées et la lustrerie, inspirée du Palais Garnier à Paris mais qui a disparu, sera remplacée.
Sous la crasse, des boiseries aux peintures pastel délicates !

photo Une : Michel Dantin, maire de Chambéry et député européen, Richard Laborie, Dga du Crédit Agricole des Savoie (CADS), Virginie Percevaux, déléguée générale de la Fondation Crédit Agricole Pays de France, Jean-Philippe Miguet, président de la commission patrimoine du CADS,  Claude Chambel, VP du CADS et président du Fond d’Intervention Mutualiste du CADS, Jean-Olivier Viout, président de l’Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Savoie, Nicole Ferry, VP de  la Caisse locale de Chambéry Sud du CADS, Chantal Vissoud, VP de la Caisse Locale de Chambéry Sud du CADS et René Carron, ex-président du CADS et du Crédit Agricole SA.